Nazca et ses lignes

Nazca et ses lignes
Encore une nuit en bus, 8h de Huaraz à Lima.
Ne prenez pas peur si à Lima vous voyez des vigiles avec SS imprimé sur la veste. Ils sont agents de sécurité et non nostalgique du Reich. Un peu inquiétant quand même…

Après la visite du centre historique nous nous accordons un mc Fleury au mc Donald du coin. Le serveur n’est pas tout à fait au travail, il ne sait pas utiliser le doseur de Smartie’s et nous voyons des Smartie’s voler dans tous les sens. Nous nous retrouvons avec 2 cm de Smartie’s sur la glace ! Un peu écœurant le mc Fleury… et je vous épargne du détail du caramel. Au final c’était des Smartie’s au caramel avec un peu de glace. Nous remarquons que le menu est adapté aux Péruviens : sandwich et INKA KOLA ! C’est une boisson pétillante jaune fluo avec un goût chimique très sucré. On la retrouve partout, même au milieu des montagnes perdues. Une chose est sûre, le nom est bien trouvé !! Autre chose déconcertante, Coca Cola vend même l’eau au Pérou !

L’après-midi nous reprenons le bus et 8h après nous voilà à Nazca au coeur du désert d’Ica, nous filons à l’auberge. Notre chambre a un lit énorme 3 places ! Le garçon de l’accueil nous dit que la météo n’est pas super ces jours-ci, mais qu’il essaie de nous organiser un vol pour le lendemain.

Lundi 7 août

Nous faisons enfin connaissance du flegme péruvien. Le matin on nous dit que le vol est programmé vers 12h environ, à confirmer l’heure exacte. Très bien, nous allons en ville prendre le petit-déj : à 8h on est les premiers clients, et ils vont chercher du pain. Il ne faut pas être pressés ici. Pain, beurre, confiture café et un jus d’ananas avec fruit pressé à l’instant… tellement meilleur de ce que l’on peut trouver dans nos contrées!

Nous nous arrêtons aussi acheter des bananes délicieuses auprès d’un vendeur ambulant dont le chariot déborde de fruits km0.

Bon, à 12h on nous dit que le vol est confirmé à 13h, et à 13h que les avions sont en retard et pour ne pas attendre à l’aéroport ils viendront nous chercher à 14h, mais qu’il ne faut pas s’inquiéter. On en profite pour aller manger vite fait dans un resto qui nous sert des assiettes géantes. À 14h05 nous voilà de retour et là. …La blague. Étant dans le dernier vol de la journée , il se peut qu’il soit annulé à cause du retard qui s’accumule. .. quoi ?! On a l’impression d’avoir gaspillé notre seule journée à Nasca… on nous propose donc un tour aux miradors pour voir quelques lignes incas et un musée… départ 15h00. Bon, plutôt que rien… 15h10, 15h20, 15h35 enfin le guide arrive et peu après le taxi aussi : une vieille et petite voiture avec beaucoup de vécu. On espère que ça vaut le coût.

Nous verrons donc de nombreuses lignes, celle de l’équinoxe et du solstice entre autres, et enfin certaines lignes comme la main, l’arbre et la famille. C’est assez impressionnant de voir leurs proportions et perfections… nous avons la chance de retourner vers l’auberge au moment du coucher du soleil sur le désert. Le guide ne laisse pas profiter en silence de ce moment, et nous explique que dans les parties cultivées dans le désert il y a des , mangues, oranges, oignons patate. La culture est rendue possible grâce à l’humidité qui arrive de la mer. Mystère dévoilé !

Bon, la journée aurait pu être mieux, mais en contrepartie on a eu un superbe coucher du soleil et la visite du musée Maria Reiche.

21h30, nous sommes à nouveau dans un bus, direction Cusco !